En ce jour du décès de Simone VEIL (femme politique française, réscapée d'Auschwiz qui devient ministre de la santé en 1974. Elle fera par la suite voter la loi "veil" sur le droit à l'avortement.), je souhaitais donc faire un article sur le droit à l'avortement. Car oui cela fait partie des 50 nuances de notre sexualité, de la partie la plus sombre car comme l'a dit Simone Veil, "Aucune femme ne recourt de gaïté de coeur à l'avortement, il suffit d'écouter les femmes : c'est toujours un drame". Mais pourquoi avons nous dus attendre 1975 pour y avoir droit et pourquoi donc 42 ans plus tard ce droit est toujours menacé ? Jadis l'avortement est condamné car : le Clergé était contre et la France était extrêmement catholique. Car certaines personnes (souvent très croyantes) pensaient qu'il est mal de tuer un bébé, même si ce n'est pas encore un être concient et pleinement vivant. Car la sociètée Machiste dans laquelle nous vivions définissait la femme comme : objet à procréer. De nos jours ce droit est de nouveau en danger car : certaines personnes comme ceux de la CIVITAS (organisation bien entendu catholique), définissent l'avortement de " conjuration contre la vie", ou encore de "crime contre l'humanité". Ils définissent également les femmes pratiquants l'avortement de : "salopes", notre chère Madame Sigaut, pense donc qu'une fille qui s'est faite violée et qui a recourt à l'avortement est une salope. J'aimerais bien la voir expliquer à son gosse comment elle l'avait crée si ça avait été son cas. En gros ce que dit notre chère Madame Sigaut de la CIVITAS c'est que : 1) l'avortement est un crime, 2) l'éducation sexuelle à l'école est une mauvaise chose car elle incite les jeunes à faire l'amour sans se soucier des conséquences de leur actes et donc avoir recourt (en cas d'accident) à l'avortement, 3) Les femmes doivent attendre le mariage pour faire l'amour sinon elles risquent de devoir avorter, pendant que les hommes eux, peuvent fourrer leurs queues où bon leur semble. Ce que j'en dis moi ? C'est que c'est notre chère Madame Sigaut la grosse SALOPE de l'histoire. Elle concidère bien évidemment les gens pesant comme moi de fou. Ce genre de propos me donnent des envies de meurtres ! Certains médecins refusent encore de pratiquer le droit à l'avortement de leurs patientes pour raisons de convictions et font parfois tout pour que celles-ci échouent leur démarche pour avorter. C'est absolument inadmissible en France au 21ème siècle !

Voilas quelques raisons de pourquoi une femme devrait prendre son pied sexuellement sans devoir s'engager à vie dans le cas d'un accident et donc avoir le droit à recourir à l'avortement :

1) Afin d'enmerde Marion Sigaut la SALOPE

2) Afin de faire l'amour avant le mariage la conscience tranquille car on est pas au moyen-âge.

3) Car une femme violée ne devrait en aucun cas être obligée de garder l'enfant de son violeur afin que celui-ci lui rappelle chaque jour de sa vie ce qu'elle a subit.

4) Car une femme violée ne devrait pas a avoir à expliquer à un gosse qu'elle n'a pas désiré pourquoi et comment il est arrivé dans ce monde. Car elle ne devrait pas avoir à expliquer à son gosse qui est son connard de père.

5) Car une fille jeune, eyant fait une erreur de jeunesse (car c'est le principe quand on est jeune), ne devrait pas avoir a en payer les conséquences toute sa vie.

6) Car le sexe d'une femme n'est pas fait que pour procréer. IL EST FAIT AUSSI POUR JOUIR PUTAIN.

Si mes propos envers Madame Sigaut ont choqués quelqu'un veuillez m'en excusez mais du moment ou l'on traite une femme violée ou qui doit malheureusement avoir recourt à l'avortement de "salope", les vulgaritées sortent toutes seules.

XoXo, excusez mon absence ces deux derniers jours.

avortement